Solennité de Pentecôte

20 MAI

Célébration eucharistique solennelle à 10h00

L’Esprit du Seigneur remplit l’univers,
et lui qui englobe toutes choses,
sait faire comprendre des hommes de toutes langues, alléluia.

Le temps pascal s’achève en nous révélant son vrai visage : il est le temps de l’Esprit Saint. Une double effusion de l’Esprit le marque au premier et au dernier jour, au soir de la Résurrection et au matin de la Pentecôte. Dans une sorte de méditation sur la Parole de Dieu, la liturgie nous présente l’Esprit Saint à la fois comme une force d’expansion communautaire et comme un principe d’intériorisation. L’Esprit de Dieu sanctifie l’Église « chez tous les peuples et dans toutes les nations », il répand ses dons « sur l’immensité du monde » (prière d’ouverture). Mais, en même temps, il pénètre les cœurs, il les remplit du feu de son amour et les « ouvre à la vérité tout entière » (prière sur les offrandes). Il est le principe vital du chrétien, en qui il agit tour à tour à la manière du feu qui brûle et de la source d’eau vive qui régénère (séquence).