Présentation de Jésus au Temple

02 FEV

Célébration eucharistique solennelle à 18h30

Voici le Seigneur Dieu qui vient avec puissance ;
il vient illuminer notre regard, alléluia.

Quarant jours après la naissance de Jésus, Marie et Joseph portèrent l’enfant au Temple, afin de le présenter au Seigneur selon la loi de Moïse (Ex 13, 11-13), et Marie s’y soumit au rite de la purification des jeunes accouchées (Lv 12, 6-8). Un vieillard, nommé Syméon, vint à la rencontre de Jésus et il salua en lui « la lumière des nations ».

Chacun des aspects de l’événement a marqué la fête de ce jour, qui clôt les solennités de la manifestation de Dieu aux hommes en son Verbe fait chair. On y célèbre en premier lieu la Présentation du Seigneur, mais nous revivons aussi la rencontre de Syméon, symbole de la rencontre du Seigneur et de son peuple, dans la procession des lumières, qui a valu à ce jour le nom de « Chandeleur ». Enfin, malgré son caractère secondaire, la purification rituelle de la Vierge mère a fait pendant lontemps du 2 février la fête de la Purification de Marie. La messe évoque surtout la Présentation du Seigneur au Temple (préface, antienne et prière d’ouverture) et sa rencontre avec Syméon (préface, antienne de communion et prière après la communion). On y fait discrètement allusion à la purification, en demandant au Seigneur que nous puissions « nous présenter devant lui avec une âme purifiée » (prière d’ouverture).

La procession des lumières fait une démarche festive et communautaire de notre entrée dans la maison de Dieu, où nous rencontrerons le Christ dans la fraction du pain « en attendant sa venue dans la gloire » (allocution initiale).