Inscriptions murales

De nombreuses inscriptions sont peintes en hauteur sur les murs intérieurs de la cathédrale.

En voici la traduction et les illustrations :

Dans le chœur

d’après le Ps 70, 8.23 et Eccl 43, 30 :

Que ma bouche soit pleine de ta louange, Seigneur, et je pourrai chanter ta gloire.

Mes lèvres crieront de joie quand je chanterai pour toi. 

Tu seras toujours au-dessus de toute louange.

Dans la nef, à droite

d’après Is 56, 7 :

Ma maison sera appelée masion de prière, dit le Seigneur.

Dans la nef, à gauche

d’après Mt 6, 7 :

Quiconque demande reçoit, qui cherche trouve, à qui frappe on ouvrira.

Dans le transept, à droite, (Chapelle du Saint Sacrement)

d’après 1 Co 10, 17 :

Il n’y a qu’un pain, nous ne formons qu’un corps, tous nous participons à ce pain unique.

Dans le transept, à gauche, (Chapelle de l’Immaculée Conception)

un chronogramme composé par l’abbé Alex Stiénon à l’occasion du deuxième centenaire de la construction de la cathédrale et du décret romain désignant Notre-Dame du Rempart comme patronne secondaire de la Ville de Namur :

1751
La ville et le peuple de Namur, cœurs et remparts, se consacrent à la Vierge Glorieuse
1951

Dans la coupole

d’après une hymne ancienne à saint Aubain :

Maîtrisant ses ennemis par des paroles inspirées de la foi, reprenant dans les mains à Mayence, sa tête coupée, Aubain, au nom admirable — blancheur, pureté —, en louant Dieu, a bien mérité d’être au ciel avec les anges.